La carte heuristique pour illustrer « Visions de l’autre, une invitation au voyage »

Un livret à découvrir et à parcourir sur le thème de l’interculturalité dans le monde francophone. Une initiative de l’Institut Français de Madrid.

Il y a 220 millions de francophones dans le monde.

Qui sont-ils? D’où viennent-ils? Comment vivent-ils? Que partagent-ils? Ce livret, co-écrit par Alix Creuzé, Norbert Kalfon et Jean-Christophe Hecquet, a pour objectif de faire découvrir, par petites touches, cette diversité linguistique et culturelle. Il contient de courtes activités de « mise en bouche » et de réflexion sur l’interculturalité et la pluralité.

Les auteurs ont choisi la carte heuristique comme mode illustratif pour faire vivre ensemble mots, sens et images. On invite le lecteur-voyageur à s’interroger sur sa langue, son identité, à se situer dans la diversité et à découvrir l’autre.
Un très beau voyage auquel Marion Charreau (pour les illustrations) et Anne-Flore Cabouat (pour la mise en page) ont également participé.

Voici l’avant-propos du livret :

 

Fruit du travail d’une équipe de l’Institut français de Madrid, ce livret reprend l’essentiel d’un projet collaboratif autour duquel des francophones ont débattu et partagé sur l’interculturalité. Conçu comme un outil proposant diverses activités destinées à pratiquer le français sur les bases d’un niveau B1 du cadre européen, il va bien au-delà de cet aspect purement fonctionnel.

Il veut rappeler la richesse des créations en langue française qui constituent autant de fenêtres ouvertes sur d’autres univers, d’autres cosmogonies, d’autres manières d’être au monde et de l’appréhender.

Il veut célébrer l’altérité et la richesse du partage, redire qu’il n’est pas de meilleur projet que celui de « frotter et limer sa cervelle contre celle d’autrui » comme le conseillait Montaigne.

Enfin, il célèbre les mots, les nôtres et ceux des autres, ces mots « qui chantent, montent et descendent… Je me prosterne devant eux… -disait Pablo Neruda-… Je les aime, j’y adhère, je les poursuis, je les mords, je les laisse fondre… J’aime tant les mots. […] Ils brillent comme des pierres colorées, sautent comme des poissons argentés, ils sont écume, fil, métal, rosée… »(1)

Jean-Jacques Beucler,
Directeur Délégué, Institut Français de Madrid

(1) J’avoue que j’ai vécu, Pablo Neruda (1974)

Pour plus de renseignements sur le livret, vous pouvez contacter Alix Creuzé de l’Institut Français de Madrid.

ifminterculturel[at]gmail.com

Marion Charreau

Laisser une réponse

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire