Animation d’une carte en réunion, mieux que powerpoint ?…

Pour beaucoup, powerpoint rime avec powersieste, voire punition. La carte peut être une alternative, cependant, animer une carte en réunion réclame de la méthode pour être efficace.

Je vous propose de partager un peu de mon expérience s’agissant de l’utilisation de la carte comme outil de présentation en réunion.

D’abord quelques constats :

Une carte élaborée par les auditeurs

Même si elle est retouchée ou refaite avec un logiciel ne pose aucun problème de compréhension, elle fait du sens rapidement.

Une carte réalisée par l’orateur qui l’expose une première fois

Elle réclame de la pédagogie, je sais, cela va sans le dire … Cette carte a tout intérêt à être découverte de façon concentrique, du centre vers l’extérieur afin de contextualiser en continue les informations dispensées. Cette façon de faire n’est pas prévue au sein des logiciels, qui par défaut déploie une branche dans sa totalité jusqu’au bout puis passe à la suivante.

La fonction « présentation » des logiciels

Elle focalise la concentration sur une branche ou un morceau de branches, ce qui fait perdre la vision globale de la carte pour l’auditeur, et c’est très dommage, car nous revenons alors à une présentation linéaire et séquentielle.
On peut y trouver de l’intérêt quand il s’agit de conduire de façon captive une réunion en focalisant la concentration des auditeurs sur un point et un seul, suivant un séquencement pré-établi. C’est le cas de la plupart des powerpoints classiques.

 

Si il s’agit d’une carte très dense dont le contenu ne pourra pas être projeté dans sa totalité sous peine d’être illisible

Alors on peut présenter dans un premier temps la carte-mère et ensuite déployer les cartes filles, et pour satisfaire notre souci de « vision globale ».

je vous conseille de donner en début de séance la carte papier format A4 ou A3.

Le fait de donner le programme avant la représentation à l’opéra n’a jamais fait perdre le plaisir de l’entendre. Cette carte pourra s’arrêter au deuxième voire au troisième niveau. Les participants pourront y prendre leur notes (dans le contexte) ou y accrocher leurs questions.

On peut également filmer la carte en partant d’une vision entière et faire des focus sur les différentes branches.

On y ajoute des commentaires audio enregistrés et voilà vos auditeurs embarqués pour le voyage.
Vous pouvez même, cerise sur le gâteau, transmettre par mail cette ballade dans la carte commentée, en fichier QuickTime.

Joli compte-rendu!

Exemple:

Vous trouverez un exemple de ce que je vous explique dans Mapping-Experts. Il s’agit du commentaire d’une carte dédiée à une méthode de gestion du temps GTD. C’est un petit film de 8 mn. J’espère vous avoir été utile.

Frédéric Le Bihan

PS : Nous avons crée à l’EFH un module de formation sur l’art des présentations. Vous trouverez également des informations pratiques sur notre blog Présentations-design.

3 Responses to Animation d’une carte en réunion, mieux que powerpoint ?…

  1. Stéphane Perchant says:

    Frédérique, Je lis cet article que maintenant.
    Très utile en effet. Mais ne serait-il pas possile de creuser un peu plus cet aspect.
    Je m’explique: grâce à La formation OVI on a bien le vis à vis entre la prise de note classique et la prise de note en CH. Comment la CH solutionne les inconvénients de la prise de note classique…. Soit.

    Par contre ne serait-il pas intéressant de faire la même confrontation sur les présentations: Comment utiliser la démarche heuristique pour transformer les présentations ppt – beurk – en « présentation heuristiques ».

    J’aime beaucoup ton approche dans cet article, mais j’ai le sentiment que lon pourrait aller plus loin.

    Je pourrais faire un retour d’expérience, car j’essaie de faire de plus en plus de présentation avec 1 challenge: ne plus utiliser de PPT;

  2. lazana | Pearltrees says:

    […] Mapping Experts | Animation d’une carte en réunion, mieux que powerpoint ?… […]

Laisser une réponse

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire