Sexe et pictogramme

Désolé pour le titre racoleur, mais il s’agit bien de cela…

A l’EFH nous avons toujours considéré le pictogramme comme un composant essentiel de la carte heuristique.

Nous lui attribuons plusieurs vertus.

  • En premier lieu, le pictogramme est clarifiant. Si nous n’arrivons pas à le concevoir dans notre tête, il y a de forte chance pour que nous soyons dans l’imprécision du concept de ce que nous voulons représenter. En cela c’est un très bon indicateur.
  • Ensuite, élaborer l’image nous oblige à un travail d’appropriation. Il en résulte une mémorisation accrue.
  • Enfin, le pictogramme joue le rôle de balise dans une carte. Ce repère nous sera très utile pour accéder à une information très rapidement.

Le travail d’Elodie Mielczareck, sémiologue et sémioticienne,  nous amène plus loin encore.

Le pictogramme se comprend comme un formidable révélateur d’une idéologie dominante. Elle nous propose un regard différent et plus renseigné sur la signalétique qui nous entoure pour découvrir la société dans laquelle nous vivons. Son choix s’est porté sur la signalétique des toilettes. J’ai d’abord été amusé par le thème. Mais rapidement, je me suis aperçu de la pertinence de son analyse.
Je savais que la linguistique nous permettait d’accéder au sens caché des mots et de la syntaxe. J’apprends avec Elodie que la sémiotique nous dévoile le secret de la signification des formes. Pour en savoir plus sur son travail
En fichier joint, le résumé de son mémoire (5 pages très illustrées).
Merci Elodie pour nous avoir permis de le publier sur notre blog.
Bonne lecture…

Article original téléchargeable ici

Frédéric Le Bihan

2 Responses to Sexe et pictogramme

  1. GOURDET-M says:

    Intéressé par le travail d’Elodie, je n’arrive pas à télécharger le .pdf : dommage…

Laisser une réponse

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire