Rester mieux concentré et plus attentif

Quelle que soit la tâche que nous avons à accomplir, il nous faut pouvoir être attentif et concentré.

L’aide de la Carte Heuristique peut être surprenant et considérable.

L’attention est un réflexe issu de l’évolution physiologique qui permet d’avoir une réceptivité maximale à l’environnement, garantissant ainsi la survie face au danger qui peut arriver de n’ importe où. Il s’agit d’une ouverture sans rejet et sans grande dépense d’énergie.
Quant à la concentration, il s’agit d’un déplacement volontaire de l’attention vers un focus particulier. Il est donc nécessaire de faire abstraction des autres éléments de l’environnement. Il s’agit d’une inhibition volontaire (qui nécessite donc une dépense d’énergie) qui permet de sélectionner un minimum d’éléments ( 7 à 9). Il s’agit en fait du nombre maximum d’éléments que la mémoire de travail (mémoire à court terme) peut traiter en une fois sans sombrer dans la confusion. (D’où la nécessité de découper les tâches complexes). Ces deux facultés sont inversement proportionnelles dans le même moment.

La motivation intrinsèque est l’élément le plus favorisant de l’attention et de la concentration.

Ces compétences se manifestent alors spontanément. Lorsque nous vivons cette motivation, à la limite, nous avons du mal à nous arrêter. Mais dans la réalité, cette motivation n’est pas toujours au rendez-vous. A ce moment là le cerveau démissionne. On devient alors distrait, l’esprit est ailleurs. La dépense d’énergie et de temps dans le travail sont alors importants et les résultats plutôt décevants.
Lorsque je suis dans cette situation, je me force ou parfois j’abandonne. Lorsque j’essaie de me ressaisir, j’entends une petite voix en moi qui me dit des choses du genre : « Faut que tu te concentre !  »
Tout en étant ailleurs, je pense à autre chose et surtout un flot d’images quelconques fait écran à mon travail.

Cette idée d’ « images » a raisonné en moi et je me suis demandé dans quelle mesure la carte pouvait m’aider à me recentrer ?

Pour commencer, j’ai fait une carte reprenant les conditions qui favorisent la concentration/attention et que je pose sur la périphérie de mon bureau.

L’idée étant (en cas  de faiblesse) de me ressaisir par l’ image d’une carte plutôt que par le dialogue intérieur avec ma petite voix. Celle a-t-il fait une différence ?

Oui.

D’ abord, la visualisation de ma carte (qui reste dans mon champ de vision) balaie mes flots d’images distrayantes.
Je me sens plus en confiance, la carte joue ainsi le rôle d’un allié, elle me rassure. La carte a été réalisée avec des images qui me sont positives, qui m’inspire et j’injecte tout ce concentré de positif dans ma tâche quand c’ est nécessaire. Elle me recentre et me ressource sans effort, le temps d’un seul regard. Il s’opère un conditionnement, un réflexe pavlovien qui m’aide à reprendre mes moyens en main quasi instantanément et sans recours au dialogue interne et à la réflexion (autre source de dépense d’énergie et de temps). Je retrouve mon objectif, le sens de mon travail, mes rythmes sont respectés et j’ai plus conscience du temps qui passe, je l’utilise donc mieux. Le tout dans une aisance nouvelle qui contraste avec l’état de tension habituel.

En conclusion, je ne dirai pas que l’on peut soumettre comme bon nous semble nos facultés.

On a pas d’autre choix que de respecter nos limites physiologiques. Ce qui est par contre certain, c’est que j’ai pu tirer un bien meilleur profit de ma concentration et attention grâce au conditionnement visuel de la carte heuristique. Je me demande même si une telle application ne trouverait pas sa place chez les personnes souffrant de troubles de l’attention ou chez les hyperactifs. Ce serait sûrement intéressant de tester cette application…

Rusi Hasani Mohamed

Laisser une réponse

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire