Qui commande la pizza ?

Allez, en route ! Direction la Toscane et ses merveilles. Personne n’a appris l’italien mais qu’importe. Grâce aux cartes heuristiques, il n’y aura pas de problème de communication.

À l’étranger, nous nous retrouvons souvent dans les mêmes situations de communication. Demander notre chemin, obtenir notre chambre d’hôtel ou les clefs de notre gîte, commander le repas, réserver un spectacle ou une entrée au musée,…

Avant de partir, on anticipe le voyage, les endroits que l’on a envie de visiter, les expériences que l’on souhaite vivre. Dans cette impatience, pourquoi ne pas réfléchir aux phrases basiques que nous aurons à dire ? à comprendre ?

Une carte heuristique reprendra les éléments linguistiques à connaître pour la « communication touristique ». Une branche pour le repas, le logement, les visites, les politesses,…Les sourires en retour vaudront bien le temps passé à se préparer !

Les guides de voyage possèdent presque toujours quelques pages dédiées aux rudiments de la langue. Les lire en ayant en tête ses besoins permet d’avoir de suite une vision critique. On choisit les expressions, les mots dont on aura besoin et on les organise sur notre carte. Le choix des branches sera propre à la famille. LA carte ci-dessous a été réalisée en fonction des situations de « communication touristique ».

italien_carte

On pourrait tout aussi bien en créer une avec une branche par jour, par membre de la famille : une personne sera responsable des boissons, une autre des musées. À chacun son objectif et autant de possibilités !

Les pictogrammes sont ensuite ajoutés. Une étape très certainement appréciée par les plus jeunes ! Il n’y a plus besoin de traduction.

On relit la carte avant de partir, on se pose des questions les uns aux autres. On la revoit dans la voiture, l’avion ou le train, la carte est mémorisée.

Des enfants ou des adolescents se rendront compte très concrètement qu’apprendre les rudiments d’une langue peut être excessivement simple avec une logique, des couleurs, des pictogrammes, la spacialisation,.. Avec une carte heuristique, l’apprentissage est beaucoup plus facile et concret. Les vacances sont plus sereines et riches en rencontres.

L’italien est certes une langue proche de la nôtre. On peut tout aussi bien envisager un voyage en Chine…Une carte ne nous aidera peut-être pas pour parler (en tous cas, pas aussi facilement qu’avec l’italien), mais pourra être une aide à l’écrit pour se repérer dans la signalétique, les menus,…Il y a une logique dans les idéogrammes qu’une carte heuristique pourra mettre en avant, nous permettant de retrouver le sens d’un idéogramme rapidement.

Bons voyages !

Hélène Beslard (www.mindcartes.com)
Article écrit dans le cadre de sa certification à l’enseignement de la carte heuristique dispensée par l’EFH

Laisser une réponse

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire